lundi 16 avril 2012

Pourquoi un blog?

J'ai beaucoup réfléchi. L'idée me trottait dans la tête depuis quelques temps déjà, notamment depuis une matinée organisée par notre Eglise au sujet des nouvelles technologies. "Un blog, ce serait sympa", je me suis dit dans le secret de ma tête. Sympa, certes. Mais au fond, pourquoi blogger? Tenir un blog, pourquoi? Et surtout pour quoi, et pour qui?

Je n'ai pas de réponse à ces questions. Pas de réponses, si ce n'est mon envie d'écrire, de mettre des mots sur la réalité que je traverse et qui me traverse, sur les prises de conscience que je peux vivre en tant que jeune pasteur, dans une société du XXIe siècle déchristianisée pour ne pas dire a-religieuse. L'envie, humblement, de partager mes réflexions sur ma route qui ne saurait être ni exemplaire ni particulière, mais l'existence d'un jeune pasteur décodant (mon clavier voulait écrire "déconnant"...) la société post-post-moderne et en particulier ce que les jeunes peuvent attendre de celle-ci, rêvant l'Eglise et le monde de demain. Partager les réflexions et textes qui m'ont touché, et susciter, pourquoi pas, d'autres réflexions, susciter le débat, susciter la vie. Car de nos jours, nous ne pouvons plus nous passer d'internet pour communiquer, pour partager, pour dialoguer. Alors si grâce à ce blog je parvenais à créer un espace de réflexion, de partage et de dialogue, ce serait déjà ça de gagné!

D'avance merci, merci d'avoir en premier lieu atterri ici et merci, si le coeur vous en dit, de réagir à mes articles. Ainsi vous contribuerez vous aussi au développement de ce partage qui nous rend plus riches et plus libres, j'en suis convaincu.

2 commentaires:

  1. je me réjouis de découvrir, et tu vas aussi parler de la Marmotte qui emballe le chocolat, car c'est ça qui m'a titillée :-)

    RépondreSupprimer
  2. salut cher jeune pasteur!
    je réagis juste en quelques mots pour t'encourager dans ton entreprise...
    je me rends compte que j'ai déjà trop peu de temps pour faire mes "lectures minimales" comme les appelait un prof de dogmatique rencontré en Allemagne alors je pense être limité pour lire et commenter tes contributions: j'espère pourtant qu'elles rencontreront un écho et permettront un renouvellement inspiré et inspirant!
    avec mon amitié et en communion en Christ,
    Alex Winter

    RépondreSupprimer