jeudi 20 mars 2014

Jeûne J-1: mais pourquoi je fais cela?

Ca y est, c'est reparti. Dès demain, je vais jeûner, comme l'an passé. Seul la journée, en groupe le soir, je vais vivre cette expérience et... me laisser déplacer.

Pas la grande motiv'

Je sais que cela va être bien, mais aujourd'hui, J-1, je n'ai pu m'empêcher de penser: "mais pourquoi je fais cela? Je suis un fou, non?" Il faut dire que cette année n'est pas de tout repos, avec la venue au monde d'Elie (joie) et les nuits saucissonnées (moins joie). Cette semaine, mal au crâne, déjà, et pas la grand motiv'. Comment vais-je réussir à gérer la fatigue et mon corps plus faible sans alimentation? Comme dirait un collègue: "mais est-ce bien raisonnable?"

Et pourtant, devant cette inquiétude, j'ai comme un pressentiment. Bien sûr, cela sera difficile. Et cela a déjà commencé à l'être cette semaine avec la réduction petit à petit des aliments (quand tu vois ta femme manger une belle assiette de pâtes avec sauce champi saupoudrée de fromage, c'est dur de se contenter de sa salade de fruit). Mais je sens la présence de Dieu avec moi. Comme un père aimant.

Une promesse de bénédictions

Ce soir, nous avons formé le groupe pour la première rencontre et c'est toujours une richesse énorme
de pouvoir partager autour des textes bibliques. Ce soir, je garde de Gn 15 à la fois de déplacement d'Abram (Dieu le fait sortir de sa tante), qui place sa confiance en Dieu, et la promesse de bénédictions de Dieu à son égard... comme un ciel étoilé! Ces mots résonnent aussi en jour avec la promesse d'une semaine de jeûne certes difficile, mais remplie de bénédictions.

A suivre sur ce blog.

2 commentaires:

  1. Tout bon vent pour ce jeûne rajeunissant :-) .A propos : tante ou tente? Il y a comme qui dirait une ambiguïté ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial. Beau lapsus. La sortie de la TENTE d'Abram est en effet comme une naissance. Bon, je vais pas plus loin car après ce serait tiré par les cheveux! Merci anonyme!

      Supprimer