vendredi 27 novembre 2015

Au nom de la laïcité toute puissante... amen!

Ca y est, ça recommence. Une polémique est lancée dans la ville de Neuchâtel sur la présence "des sculptures en bois représentant Marie, Joseph et l'enfant Jésus et placées sous le sapin officiel de la ville". Navrant.

Noël sans crèche

Navrant. Au nom d'une toute-puissance laïcité, au nom du respect de chacun, on balaie le sens profond de Noël, on en évacue tout signification. Et que reste-t-il ? Un sapin et des boules, le Père Noël et ses boules, pardon et ses cadeaux. Une fête de la surconsommation. Une fête bling-bling. Une fête sans vie. Noël sans crèche, sans lieu où crécher, tout un symbole, à l'instar de Joseph et Marie qui ne trouvèrent pas de lieu pour mettre le petit Jésus au monde, si ce n'est... une crèche!

Pétition des jeunes UDC

Une pétition a été lancée par les jeunes UDC de Neuchâtel (https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1030850110278727) et je pense que ce sera bien la seule fois de que je signerai de toute ma vie une de leur pétition. Cath-Info a aussi réagit ici: https://www.cath.ch/newsf/polemique-autour-de-la-creche-de-lhotel-de-ville-a-neuchatel/. Mais je trouve qu'il y a là un signe fort à donner: nous ne pouvons pas vider Noël de son sens, nous ne pouvons pas effacer des siècles d'histoire de ce pays au nom de la laïcité.

Et si c'est tout de même le cas, pourquoi maintenir les congés lors des fêtes chrétiennes ? Supprimons Noël, supprimons Pâques! Tout le monde au turbin et vive le Dieu de la consommation!

Au nom de la laïcité et de la consommation toutes-puissantes, AMEN.




5 commentaires:

  1. Mouais. Nier l'existence de Dieu et donc de la légitimité de cette fête qui n'a rien à faire en décembre ne donne pas la victoire au consumérisme. Cela donne la victoire à la rationalité et à la fin des contes pour petits enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Vincent,
      Des contes, si on les prends pour des contes, ne peuvent pas faire de mal... mais oui, la crèche est aussi un symbole un peu folklorique, effectivement elle n'a pas grand chose à voir avec la rationalité ou la foi chrétienne. Mais il s'agit de notre folklore... j'aimerai bien qu'on puisse en jouir sans chaque fois en faire une polémique....

      Supprimer
    2. Mouais. ;-) Si cela ne donne pas la victoire au consumérisme, alors pourquoi encore fêter Noël ? Si la rationnalité vide le bébé avec l'eau du bain, alors autant tout effacer notre histoire et notre culture judéo-chrétienne, non?

      Supprimer
  2. Coucou Benjamin,
    en même temps ce n'et pas la crèche ou pas la crèche qui donne du sens à Noël... mais c'est vrai, il y a un peu de notre culture, même folklorique, que nous avons de la peine à assumer.. donc j'ai partagé ton avis pour le faire aller plus loin... merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je trouve que l'on ne peut pas évacuer le sens de Noël et la crèche en est un élément (folklorique certes, mais qui rappelle juste que Noël n'est pas qu'une grosse bouffe en famille où l'on e tape dessus ni cette course effrénée aux cadeaux)...

      Supprimer